Faits divers – Justice

Indre : le forcené de Levroux a passé la nuit en garde à vue

Par Sarah Tuchscherer et Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry mercredi 14 décembre 2016 à 17:31 Mis à jour le jeudi 15 décembre 2016 à 16:00

Un important dispositif de gendarmerie est déployé depuis mardi soir dans la commune de Levroux.
Un important dispositif de gendarmerie est déployé depuis mardi soir dans la commune de Levroux. © Radio France - Carl Dechâtre

L'homme qui était retranché chez lui depuis mardi soir a été interpellé dans le calme, jeudi après-midi. Il a été placé en garde-à-vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Levroux.

Tout a commencé avec l'arrivée, mardi soir, de gendarmes venus interroger ce retraité. Sa femme venait de porter plainte pour violences conjugales. Apparemment sous l'emprise de l'alcool, l'homme a refusé d'ouvrir et s'est retranché chez lui, menaçant de s'en prendre à son épouse et aux forces de l'ordre. Il aurait sorti ses armes. Les militaires ont alors déployé un important dispositif de sécurité pour éviter un coup de folie meurtrière.

Une interpellation sans violence

Après 36 heures de siège autour du pavillon du chemin du Bois-Maussant, jeudi après-midi, vers 15h30, le GIGN de Versailles a réussi à interpeller le retraité. Les militaires ont profité d'un moment où il est sorti sur le pas de sa porte pour le maîtriser sans avoir à faire usage de leurs armes. Le forcené a immédiatement été placé en garde-à-vue à Levroux. Ce vendredi il subira une expertise psychiatrique (il a déjà été interné deux fois dans le passé). En fonction de ses résultats, il pourrait être interné d'office ou bien présenté devant le parquet.