Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un forcené se retranche durant plusieurs heures à Malaucène

vendredi 1 août 2014 à 10:34 Par Thomas Séchier, France Bleu Vaucluse

Un homme de la communauté des gens du voyage a mis sur les dents les forces de l'ordre à Malaucène. Armé d'un fusil de chasse, il s'est retranché durant sept heures dans un appartement, provoquant l'évacuation du voisinage. Il s'est finalement rendu peu après 22h.

voiture de gendarmerie
voiture de gendarmerie © Radio France

Malaucène en état de siège. Périmètre de sécurité, riverains évacués, et gendarmes mobilisés en nombre autour d'un immeuble du centre du village de 2.700 habitants. Pendant plus de sept heures , un forcené a mis sur les dents les forces de l'ordre, avant de se rendre dans la soirée.

Recherché dans une affaire de vol avec violences

C'est en voyant arriver une patrouille de gendarmerie, vers 14h, que l'homme prend peur. Il se sait recherché pour une affaire de vol avec violences. A la vue des militaires, il décide alors de prendre la fuite et de se retrancher, seul et armé , dans un appartement d'un immeuble non loin de l'église.

Il fait usage de son arme

Les hommes du PIG2 (Peloton d'intervention de deuxième génération), basés à Orange, sont intervenus pour sécuriser les lieux et entamer un dialogue avec le forcené, qui appartient à la communauté des gens du voyage. L'homme fait usage de son fusil, au moins à une reprise, pendant les négociations menées avec une partie de sa famille, sans blesser personne .

Le GIGN, mis en alerte, n'aura finalement pas besoin d'intervenir. L'homme finit par se rendre de lui-même aux gendarmes peu après 22h , sans heurt.

Forcené Malaucène / PAP