Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

La livraison de drogue tourne court à Caen : le client dénonce son fournisseur pour mettre fin au trafic

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

C'est presque par hasard que la police caennaise a démantelé un trafic de drogue dimanche matin. Appelé pour un différend conjugal, elle découvre sur place un jeune homme qui revendait de la drogue depuis des mois et n'a fait aucune difficulté pour leur livrer son fournisseur, bien au contraire !

Tribunal de Grande Instance de Caen
Tribunal de Grande Instance de Caen © Radio France - Didier Charpin

caen

Le 6 octobre 2019, dimanche matin très tôt, la police arrive pour un différend conjugal rue Froide dans l'hyper centre ville de Caen. Dans l'appartement, la jeune femme n'est plus là, mais le jeune homme accueille les policiers quasiment à bras ouverts. Ils découvrent pourtant sur la table du salon 83 grammes d'herbe de cannabis et plus de 3300 euros en liquide. Le jeune homme indique également spontanément que son fournisseur l'attend garé devant son ancienne adresse à quelques rues de là. Sur place, les policiers découvrent effectivement un homme correspondant en tous points à la description. Ce dernier tente de fuir, les policiers devront sortir leurs armes pour l'interpeller. A bord du véhicule, ils trouvent un colis qui contient près de 10 kilos de résine de cannabis et une batte de base-ball.

A l'audience, deux hommes aux profils diamétralement opposés

Le premier 23 ans est étudiant en économie à Caen. Marqué par la perte de son grand frère, il deale pour payer son loyer. Son fournisseur rencontré en boite de nuit passait lui livrer la drogue à crédit. En deux ans, il aurait écoulé 4 kilos de résine de cannabis et 500 grammes d'herbe, en tirant un bénéfice de 4500 euros et redonnant 15000 euros à son fournisseur. Il a voulu arrêté le trafic, mais le fournisseur s'est montré violent. "Finalement cette interpellation, c'est un mal pour un bien parce qu'enfin le cauchemar va s'arrêter" estime son avocate. En larmes dans le box, le jeune homme acquiesce. 

Prison ferme pour les deux

A ses côtés, le fournisseur 36 ans marié et père de trois enfants, vit au Havre. Il dit ne rien savoir de ce qui se trouvait dans le colis qui sentait pourtant la drogue à plein nez. En formation, il perçoit 400 euros par mois. Mais il a deux voitures, dont une payée 13000 euros cash. "Cela laisse penser que son trafic lucratif durait depuis plusieurs mois et même bien plus" estime le procureur. "Un jeune homme ancré dans la délinquance, armé d'une batte de base ball et qui continuera" contre lequel il requiert 5 ans de prison.

Le premier est condamné à un an de prison ferme, mais sans mandat de dépôt, il repart donc libre. "Vous devez impérativement cesser ce genre de comportement", le semonce la présidente du tribunal. Le second est lui parti en détention condamné à trois ans de prison ferme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu