Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat mortel à Strasbourg sur le marché de Noël

Strasbourg : un frère de Chérif Chekatt jugé lundi pour "menaces de mort"

lundi 4 mars 2019 à 9:08 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Malek Chekatt, l'un des frères aînés de l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël de Strasbourg, sera jugé lundi après-midi en comparution immédiate pour "menaces de mort en récidive" devant le tribunal correctionnel.

Malek Chekatt sera jugé par le tribunal correctionnel de Strasbourg.
Malek Chekatt sera jugé par le tribunal correctionnel de Strasbourg. © Radio France - Rachel Noël

Strasbourg, France

Malek Chekatt, l'un des frères de l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël de Strasbourg, sera jugé ce lundi en comparution immédiate pour "menaces de mort en récidive". Âgé de 38 ans, il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Strasbourg en début d'après-midi. Malek Chekatt a été condamné pour des faits similaires en 2015.

Placé en détention provisoire

Vendredi 1er mars, Malek Chekatt a posté sur Facebook une série de messages jugés "menaçants" par les autorités : "Ce soir, je fais la une de BFM, à 18h30 précise. Tout est planifié". "Tout est prêt je demande à mes contacts de garder le silence jusqu'à 18h30 ce soir." Des propos quasi similaires à ceux que son frère aurait tenu à un ami avant de commettre l'attentat en plein marché de Noël de Strasbourg le 11 décembre 2018. Ce message était accompagné de la photo de cinq armes et d'un gilet pare-balle.

Arrêté vendredi après-midi à son domicile, Malek Chekatt a été placé en détention provisoire. La section anti-terroriste du parquet de Paris ne s'est pas saisie de ce dossier.