Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Oloron (64) : elle déclenche un fumigène en plein cours, 18 collégiens pris en charge par les pompiers

lundi 7 mai 2018 à 17:35 - Mis à jour le lundi 7 mai 2018 à 19:15 Par France Bleu Béarn, France Bleu Béarn

Une élève de 4e a déclenché un fumigène dans une salle de cours du collège des Cordeliers à Oloron (Pyrénées-Atlantiques), ce lundi en début d'après-midi. Dix-huit élèves et leur professeur ont dû être pris en charge par les pompiers.

Dix-neuf élèves du collège des Cordeliers à Oloron ont dû être pris en charge par les pompiers après qu'un fumigène ait été déclenché
Dix-neuf élèves du collège des Cordeliers à Oloron ont dû être pris en charge par les pompiers après qu'un fumigène ait été déclenché © Radio France - Najat Essadouki

On est passé près du drame ce lundi au collège des Cordeliers, à Oloron-Sainte-Marie. Peu après 14h, une élève de 4e a déclenché un fumigène en plein cours de technologie. "Une élève d'une classe de 4e a appris en regardant une vidéo sur Youtube comment on fabriquait des fumigènes, raconte Hervé Lucbéreilh, le maire d'Oloron qui s'est rendu au collège. Je pense qu'elle a pensé que cela pourrait être rigolo de faire un fumigène en cours de technologie (...) sans penser un seul instant que ce fumigène pourrait avoir des effets toxiques pour les autres élèves".

Cinq élèves à l'hôpital par précaution

"Toute la classe s'est retrouvée avec une très épaisse fumée qui a envahi la salle de cours", précise le maire. Dix-huit élèves et leur professeur de technologie ont été incommodés et pris en charge sur place par les pompiers. "Cinq font l'objet d'un suivi un peu plus attentif à l'hôpital. Trois rentreront chez eux ce soir et deux font l'objet d'un examen plus approfondi". Aucun pronostic vital n'est engagé.

Une enquête a été ouverte pour blessure involontaire et la mineure de 14 ans qui a fabriqué le fumigène sera convoqué par les gendarmes.