Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un gang de braqueurs de bureaux de tabac démantelé par les gendarmes

La bande est suspectée d'avoir attaqué trois bureaux de tabac en 15 jours dans le Gard, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Les cinq auteurs présumés seront déférés au parquet de Nîmes ce mercredi.

Gendarmerie, photo d'illustration
Gendarmerie, photo d'illustration © Radio France -

C'est un joli coup de filet que viennent de réussir les gendarmes. En à peine deux semaines, ils ont mis un terme aux agissements d'une bande de braqueurs qui sévissaient depuis le week-end de Pâques dans le Gard, à Rochefort-du-Gard, dans le secteur de Salon-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, et à Avignon, dans le Vaucluse.  

Braquages liés au confinement

À chaque fois le même scénario : plusieurs individus lourdement armés et encagoulés attaquaient des bureaux de tabac le matin à l'heure de l'ouverture. Ils recherchaient essentiellement des cartouches de cigarettes, destinées à la revente sur un marché parallèle. Une série de braquages directement liée au confinement pour deux raisons : d'une part les bureaux de tabac font partie des commerces ouverts en permanence et, d'autre part, l'approvisionnement en cigarettes de contrebande est beaucoup plus compliqué qu'habituellement. 

110 gendarmes mobilisés

C'est pour cela que les gendarmes ont déployé de gros moyens pour mettre un terme à une série qui risquait de se prolonger encore un bon moment. Entre enquête et opérations de terrain, ce sont 110 hommes qui ont été mobilisés, issus notamment des groupements de gendarmerie du Gard, des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, de la brigade de recherches de Salon-de-Provence ou encore du GIGN d'Orange.

Cinq suspects interpellés

Très tôt ce lundi matin, cinq individus ont été interpellés, notamment dans le secteur de Cavaillon mais aussi de l'autre côté de la Durance. Les suspects, âgés d'une trentaine d'années, étaient déjà connus de la justice, mais pas pour des faits aussi graves. Ils seront déférés au parquet de Nîmes ce mercredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess