Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un gang de cambrioleurs albanais arrêté dans la Drôme

mercredi 25 octobre 2017 à 19:02 Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme Ardèche

Les auteurs présumés d'une trentaine de cambriolages commis sur Crest, Loriol et Valence dans la Drôme ont été identifiés par les gendarmes ainsi que leurs deux receleurs présumés. Le tête de réseau est un Albanais qui est déjà en prison à Laval en Mayenne.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Johan Ben Azzouz

Le patient travail des gendarmes du groupement d'enquête et de lutte anti-cambriolage du Nord Drôme (GELAC) a payé. Ils ont identifié les auteurs présumés d'une trentaine de cambriolages commis en décembre 2016 et janvier 2017 sur le centre de la Drôme, de Valence à Loriol et Crest.

Les voleurs visaient essentiellement des maisons. Ils dérobaient bijoux, ordinateurs, télévisions, argent liquide, parfois même les voitures. Le butin était revendu immédiatement via des receleurs de la région lyonnaise ou dans des magasins de revente d'occasions.

Déjà écroué pour une série de cambriolages en Bretagne

La tête de réseau présumée est un Albanais de 27 ans. L'homme déjà condamné pour des cambriolages dans la Drôme et le Rhône est en prison à Laval en Mayenne, mis en cause dans une cinquantaine de cambriolages en Bretagne. Son complice présumé, albanais également, a été interpellé mercredi matin sur Valence.

Un troisième Albanais placé en garde à vue a finalement été mis hors de cause. L'homme étant en situation irrégulière en France, le préfet de la Drôme a délivré à son encontre une obligation de quitter le territoire français. Quant aux deux receleurs présumés, ils ont été remis en liberté en attendant leur convocation en vue d'une mise en examen en décembre.