Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un garçon de 14 ans se tue dans un accident de moto-cross à Cauneille dans les Landes

lundi 3 août 2015 à 18:53 Par Fanette Hourt, France Bleu Gascogne

L’adolescent participait à un stage de moto-cross quand il a fait une mauvaise chute. Les pompiers ont envoyé un hélicoptère en urgence, mais une fois sur place, ils n’ont pas réussi à le réanimer.

Moto-cross (illustration)
Moto-cross (illustration) © Fotolia.com

L’accident dramatique s’est déroulé ce lundi après-midi sur le terrain de moto-cross de Cauneille. Le jeune garçon de 14 ans effectuait un stage de pilotage d’une durée de trois jours, organisé par la Fédération française de moto-cross dans un club de la petite commune, près de Peyrehorade au sud des Landes.

Tout ce lundi, l’adolescent, originaire de la commune voisine de Labatut, dans les Landes, a effectué plusieurs fois le tour du circuit, enchaînant les bosses et les sauts tout au long du parcours. C’est en fin d’après-midi, à la fin de sa journée de stage, que l’accident est survenu.

Le garçon s’est mal réceptionné à la sortie d’un saut.

Le club de moto-cross assure que le jeune pilote portait toutes les protections nécessaires (casque, masque et combinaison) et qu’il était encadré par un moniteur.

Dès la chute du pilote, les personnes présentes sur place comprennent qu’il s’agit d’un accident grave. Les pompiers dépêchent immédiatement un hélicoptère pour évacuer le garçon le plus rapidement possible. Malheureusement, une fois sur place, les secours n’ont pas réussi à le réanimer.