Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un Gardois en garde à vue après avoir tenté d'étrangler sa femme à Laudun

-
Par , France Bleu Gard Lozère

L'homme a menacé sa femme avec un couteau et aurait tenté de l'étrangler, ce dimanche, à Laudun (Gard). Il ne supportait pas l'idée d'une séparation. Le parquet de Nîmes ouvre une information judiciaire pour "tentative de meurtre".

Le tribunal de grande instance de Nîmes (Gard)
Le tribunal de grande instance de Nîmes (Gard) © Radio France - Hervé Sallafranque

Laudun, Arles, France

Un homme de 53 ans est en garde à vue, après avoir tenté d'étrangler sa femme, ce dimanche à Laudun près de Bagnols-sur-Cèze. Le parquet de Nîmes ouvre une information judiciaire pour "_tentative de meurtr_e". Il s'agit maintenant d'entendre à nouveau la victime et surtout l'homme, qui nie avoir agi pour tuer, mais reconnaît les violences.  

Un couteau à "bout rond"

Tout est parti d'une discussion qui a mal tourné. Selon la procureure adjointe Véronique Compan, c'est parce que cette femme lui aurait annoncé vouloir partir au Brésil, seule, avec leur fille de 6 ans, que l'homme aurait littéralement  "pété les plombs". Il se serait saisi d'abord d'un couteau avant d'essayer de l'étrangler.

C'est un détail, mais d'importance : il s'agit d'un couteau à bout rond, et non pas pointu, car cette femme justement se méfie depuis longtemps des réactions de son mari. Par prudence, elle avait donc déjà choisi de ne plus avoir un seul couteau pointu à leur domicile. Et ça lui a peut-être sauvé la vie.

C'est une nièce de la famille, qui heureusement se trouvait à la maison, et qui a pu intervenir pour éviter le drame. Le couple était en instance de divorce depuis déjà longtemps, depuis août 2018. L'homme, fragile psychologiquement, connaît de gros problèmes d'alcool. Il sortait de plusieurs séjours en psychiatrie. Et sa femme avait accepté qu'il revienne à leur domicile, parce qu'il n'a pas d'autre logement.

Selon la victime, légèrement blessée et surtout choquée, c'est la première fois que cet homme est aussi violent.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu