Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Un gendarme jugé à Rouen pour blessures involontaires, après avoir renversé trois Gilets Jaunes en 2019

Un gendarme mobile de Mont-Saint-Aignan comparaissait ce mardi devant le tribunal de Rouen pour blessures involontaires. En février 2019, il avait renversé avec sa voiture trois Gilets Jaunes lors d'une manifestation.

Une manifestation de Gilets Jaunes à Rouen.
Une manifestation de Gilets Jaunes à Rouen. © Radio France - Romain Chevalier

Un gendarme de Seine-Maritime comparassait ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Rouen. L'homme est jugé pour "blessures involontaires", après avoir renversé avec sa voiture trois Gilets Jaunes lors d'une manifestation le 16 février 2019.

Le gendarme n'était pas en service

Les Gilets Jaunes manifestaient sur le mont Riboudet à Rouen quand un gendarme mobile de Mont-Saint-Aignan est arrivé en voiture, il n'était pas en service et se trouvait avec sa femme et son enfant. Le véhicule s'est retrouvé bloqué par la foule, le gendarme avait redémarré brusquement en fauchant trois manifestants.

De deux semaines à six mois d'ITT

Le gendarme ne s'était pas arrêté tout de suite, il s'était rendu plus tard au commissariat. Les trois victimes avaient eu des blessures allant de deux semaines à six mois d'incapacité totale de travail.

Ce mardi, le procureur de la République a requis 2000 euros d'amende et huit mois de suspension de permis de conduire. La décision a été mise en délibéré au 4 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess