Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un gendarme niçois lance une cagnotte pour "les héros d'Ambert", ses collègues tués dans le Puy-de-Dôme

-
Par , France Bleu Azur

Un gendarme azuréen lance une cagnotte pour les familles de ses trois collègues du Puy-de-Dôme, morts en service le 23 décembre. Près de 2.500 euros ont été collectés ce samedi. Il était présent lors de l'intervention de Collobrières (Var) qui a coûté la vie à deux autres militaires en 2012.

Un gendarme azuréen lance une cagnotte pour les familles de ses collègues morts en intervention dans la nuit du 22 au 23 décembre à Saint-Just (Puy-de-Dôme)
Un gendarme azuréen lance une cagnotte pour les familles de ses collègues morts en intervention dans la nuit du 22 au 23 décembre à Saint-Just (Puy-de-Dôme) - Gendarmerie Nationale

Le décès de ses trois collègues a ravivé un traumatisme. Francis, adjudant à la gendarmerie des transports aériens à Nice, a ressenti une profonde tristesse en apprenant la mort du brigadier Arno Mavel (21 ans), de l'adjudant Rémi Dupuis (37 ans) et du lieutenant Cyrille Morel (45 ans), dans la nuit de 22 au 23 décembre, alors qu'ils portaient secours à une femme menacée par son ex-conjoint, à Saint-Just (Puy-de-Dôme). 

"Cela me touche particulièrement parce que j'ai vécu directement le drame Collobrières". Le 17 juin 2012, l'adjudant Alicia Champlon et le maréchal des logis chef Audrey Bertaud ont été tuées dans cette commune du Var,  alors qu'elles intervenaient pour un conflit de voisinage suite à un cambriolage. "Je travaillais dans la compagnie limitrophe alors on m'a appelé ce soir là en renfort... Et ce drame de la nuit du 22 au 23 décembre me rappelle la perte de mes camarades à l'époque. Aujourd'hui, je pense aux familles endeuillées. J'ai donc voulu faire un geste concret, au-delà des minutes de silence... Peut-être aussi pour faire le deuil à mon niveau... Voilà, pour la première fois de ma vie, je crée une cagnotte pour les trois familles endeuillées".

La cagnotte a été lancé quelques heures après le décès des trois militaires. Francis l'a appelé "les héros d'Ambert", du nom de leur caserne de rattachement. Une centaine d'internautes ont contribué à cette cagnotte. 

Ainsi, près de 2.500 euros ont déjà été collectés. Francis a contacté ce samedi la compagnie d'Ambert. Il reprendra attache avec ses camarade quand il fermera la cagnotte pour que l'argent soit réparti entre les familles. "Quatre enfants se retrouvent sans père, on n'effacera pas leur peine bien sûr, mais essayons de nous montrer solidaires". L'adjudant a une pensée aussi pour son camarade blessé lors de cette intervention. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess