Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Fouquières-les-Lens : le gendarme du GIGN qui a tué un homme lors d'une interpellation mis en examen

vendredi 28 septembre 2018 à 11:30 - Mis à jour le samedi 29 septembre 2018 à 18:32 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Nord et France Bleu

Le gendarme d'élite qui a fait feu sur un délinquant présumé dans la nuit de jeudi à vendredi, à Fouquières-les-Lens, a été mis en examen ce samedi selon le parquet de Béthunes. Il a été placé sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.

Les gendarmes ont tenté d'interpeller 3 malfaiteurs présumés
Les gendarmes ont tenté d'interpeller 3 malfaiteurs présumés © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Fouquières-lès-Lens, France

Le militaire qui a tué un homme dans la nuit de jeudi à vendredi à Fouquières-les-Lens a été mis en examen ce samedi pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Il avait fait usage de son arme à feu alors que l'homme tentait de fuir lors d'une opération spéciale.  Les gendarmes d'élite étaient chargés de surveiller trois hommes, membres de la communauté de gens du voyage, et soupçonnés de faire partie d'une bande organisée responsable de plusieurs vols de frets sur quatre départements selon une source policière jointe par France Bleu Nord.

Les trois hommes en voiture revenaient d'un périple dans le département voisin du Nord quand les gendarmes ont lancé l'interpellation, vers 3h30 du matin, à proximité d'un camp de gens du voyage, situé à cheval sur les communes de Fouquière-lès-Lens et Billy-Montigny (Pas-de-Calais).

Les trois suspects étaient considérés "comme dangereux et au lourd passif"

Un premier homme est interpellé, un deuxième prend la fuite à pied, tandis que le dernier homme, au volant d'une BMW de forte cylindrée, tente de s'enfuir en voiture. Il enclenche la marche arrière, un gendarme entre dans la voiture par la porte avant passager et rire un coup de feu qui blesse le délinquant présumé à la tête. Il succombe à ses blessures pendant son transfert vers l'hôpital. Une enquête a été ouverte par la justice pour "violence avec arme ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner". Une enquête interne est également lancée par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale. En début de matinée, ce vendredi, policiers et gendarmes étaient nombreux autour du camp de gens du voyage. Des perquisitions ont été réalisées, ce qui a tendu le climat, certains membres de la communauté se sont armés de barres de fer et ont incendié des pneus pour bloquer la circulation.