Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un gérant de bar se tue en jouant à la roulette russe à Pierrefitte-sur-Seine

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le gérant d'un bar PMU s'est tué dans la nuit de mercredi à jeudi à Pierrefitte-sur-Seine en Seine-Saint-Denis après avoir participé au jeu de la roulette russe.

Un gérant de bar se tue en jouant à la roulette russe à Pierrefitte-sur-Seine
Un gérant de bar se tue en jouant à la roulette russe à Pierrefitte-sur-Seine © Maxppp - Maxppp

Un jeu qui peut tuer et pourtant certains s'y risquent encore. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le gérant du bar PMU L'Express, situé devant la gare de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) s'est tué en jouant à la roulette russe, d'après nos confrères du Point. Il avait 47 ans.

"C'est un bar sans histoire", assure-t-on du côté de la mairie. Le drame s'est déroulé vers 3 heures du matin, après la fermeture. Le gérant était encore sur place, en compagnie d'une jeune femme qu'il aurait voulu impressionner. Il se serait lancé un défi fou et dangereux, en sortant un revolver et en jouant à la roulette russe. 

Le principe : enlever toutes les cartouches de l'arme mais n'en laisser qu'une seule et faire tourner le barillet de manière aléatoire. Ensuite, plaquer le revolver sur sa tempe et presser la détente en espérant que la cartouche ne soit pas pour vous. Sauf que le gérant a reçu la balle en pleine tête. La jeune femme, effrayée, a alerté les secours. D'après le Parisien, la victime était sous l'emprise de cocaïne. Il n'avait peut-être pas conscience de la dangerosité de son geste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu