Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un gilet jaune d'Avoudrey porte plainte après avoir été accroché par une voiture à Valdahon

mercredi 5 décembre 2018 à 21:04 Par Dimitri Imbert, France Bleu Besançon et France Bleu

Christian Faigney, un retraité de 72 ans, a eu une épaule luxée après avoir été traîné par une voiture sur un rond-point ce samedi à l'entrée de Valdahon. Ce gilet jaune d'Avoudrey a décidé de porter plainte.

Christian Faigney faisait signer des pétitions au rond-point de Valdahon lorsque l'accrochage s'est produit. Photo d'illustration.
Christian Faigney faisait signer des pétitions au rond-point de Valdahon lorsque l'accrochage s'est produit. Photo d'illustration. © Maxppp - Stéphanie Para

Valdahon, France

Les crispations se multiplient depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Illustration de cette tension de plus en plus palpable, un gilet jaune d'Avoudrey dans le Doubs a porté plainte pour violences ce mercredi à la gendarmerie de Valdahon. Christian Faigney, un retraité de 72 ans faisait signer des pétitions au rond point de Valdahon samedi lorsqu'un automobiliste a tenté de lui arracher ses feuilles. Ce dernier a ensuite embrayé et trainé ce gilet jaune sur une dizaine de mètres.  

Une épaule luxée et 21 jours d'ITT

Le retraité a du coup été transporté à l'hôpital par les pompiers, il se retrouve avec une épaule luxée. "Ca aurait pu être pire, j'aurais pu passer sous les roues de la voiture. Mais je trouve tout de même ce type d'agissement condamnable", s'indigne aujourd'hui Christian Faignet qui s'est vu prescrire 21 jours d'ITT.

Christian Faignet reste sous le choc après sa mésaventure.