Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Un gilet jaune nordiste grièvement blessé à l’œil lors de la manifestation parisienne

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu, France Bleu Paris

Un gilet jaune, habitant dans le Valenciennois, manifestait ce samedi, place d'Italie. Il a reçu vraisemblablement un tir de grenade lacrymogène alors que les tensions étaient vives dans la capitale pour le premieranniversaire du mouvement social.

Ce gilet jaune nordiste participait à la manifestation parisienne, samedi
Ce gilet jaune nordiste participait à la manifestation parisienne, samedi © Radio France - capture d'écran

Lille, France

La scène a choqué sur les réseaux sociaux où elle a été vue des centaines de milliers de fois. On y voit Manuel T., 41 ans, originaire du Valenciennois, discuter avec d'autres manifestants, place d'Italie, dans le XIIIe arrondissement. Un appel au rassemblement avait été lancé pour le premier anniversaire du mouvement des "gilets jaunes".

Il y a beaucoup d'agitations autour du petit groupe, cet intérimaire dans l'industrie automobile discute tranquillement lorsqu'il reçoit à l’œil gauche un projectile à pleine vitesse. On le voit immédiatement se couvrir l’œil avec sa main et du sang semble couler. Il aurait été touché par une grenade lacrymogène selon l'AFP.

Une enquête est ouverte

Le préfet de police a saisi l'IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale) et le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violence par personne dépositaire de l'autorité publique avec armes ayant entraîné une interruption temporaire de travail de plus de huit jours". La victime a été prise en charge par des "street medics", ces bénévoles qui viennent en aide aux manifestants blessés, avant d'être emmené à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière. Manuel est ensuite rentré dans sa région en voiture, selon la photo postée par un gilet jaune de la métropole lilloise (la photo est prise en selfie, semblant montrer que l’œil droit est blessé mais c'est bien son œil gauche qui a été touché).

Joint par l'AFP depuis l'hôpital Huriez, à Lille, ce gilet jaune affirme vouloir porter plainte. Il devait subir une intervention chirurgicale afin de pouvoir conserver son oeil. Une autre gilet jaune présente à ses côtés, ce samedi, a donné sa version des faits à l'AFP concernant la scène place d'Italie : "dans ses souvenirs, il n'y a aucune charge, aucune violence. Il était persuadé de ne courir aucun danger".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu