Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un gros réseau de trafiquants de drogue démantelé à Saint-Étienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Dix huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mardi 5 février pour trafic de stupéfiants. Le réseau alimentait Saint-Étienne et toute l'agglomération. Trois individus sont en détention provisoire, six autres doivent être déféré devant le parquet ce vendredi 8 février.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - VALENTINE CHAPUIS

Saint-Étienne, France

C'est un gros coup de filet pour la sûreté départementale de la Loire ! Dix huit individus, pour la plupart âgés entre 25 et 30 ans, ont été interpellés à Saint-Étienne et placés en garde à vue mardi 5 février pour trafic de stupéfiants. Cinq ont été présentés au juge d’instruction jeudi 7 février, dont 3 placés en détention provisoire. Six autres seront déferrés ce vendredi 8 février. Plusieurs consommateurs seront prochainement convoqués en justice. 

Une vingtaine de perquisitions

Mardi 5 février vers 6 heures du matin, une centaine d'enquêteurs de toute la région ont procédé a 24 perquisitions à Saint-Étienne. Il ont découvert plusieurs armes, différents types de produits stupéfiants conditionnés en pochons (cocaïne, résine de cannabis et ecstasy). Ils ont également saisis des véhicules de luxe et une somme de 13 810 euros en liquide.  

Une longue enquête

C'est l'aboutissement d'un long travail d'enquête de la sûreté départementale et le Groupe d’Intervention régional Rhône -Alpes débuté en novembre 2017. Un dealer avait alors été interpellé par les services du commissariat dans un établissement de nuit de Saint-Étienne  en possession de cocaïne, de cachets d’ecstasy et d’espèces, dont des faux billets. Après enquête de la sûreté départementale de la Loire, il s'est avéré qu'il avait des contact avec des responsables de divers points de vente de produits stupéfiants dans agglomération stéphanoise.