Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Faits divers – Justice

Un habitant de Mimizan victime d'une escroquerie via Le Bon Coin

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Un agriculteur de Mimizan a porté plainte contre X pour escroquerie. Depuis le mois de février, Ivan Alquier se bat pour faire enlever une fausse annonce sur le site Leboncoin.fr. Un escroc se fait passer pour lui et loue sa maison.

Le site " Le Bon Coin"
Le site " Le Bon Coin" © Radio France - Denis Souilla

Mimizan, France

En février dernier, Ivan Alquier reçoit un coup de téléphone. Une femme lui demande des précisions sur sa proposition de location publiée sur le site internet Le Bon Coin. Problème : l'agriculteur de Mimizan n'a jamais publié d'annonce sur ce site.

Ivan Alquier enquête et découvre qu'un escroc se fait passer pour lui. L'arnaqueur a repris une annonce que le Mimizannais avait publié son un autre site, Abritel.fr.

Faux passeport et faux comptes en Espagne

"Pour rassurer les futurs clients, l'escroc renvoie vers un faux site qui ressemble à Abritel où on retrouve toutes les informations sur ma maison", explique Ivan Alquier. Sur la fausse page internet, on voit effectivement les photos du bien mais aussi les appréciations des précédents locataires.

Forcément, ça met les gens en confiance. Mais l'escroc ne s'arrête pas. Si les clients on encore un doute, il leur envoie une photocopie de son passeport... Un faux passeport au nom d'Ivan Alquier.

Quand les clients sont prêts à payer, l'arnaqueur leur demande de faire un virement sur un compte bancaire, une nouvelle fois au nom du véritable propriétaire des lieux. "J'ai appris qu'il avait ouvert au moins 5 comptes à mon nom en Espagne", soupire Ivan Alquier.

La maison peut être louée à 30 clients différents pour la même période" - Ivan Alquier

L'escroc empoche donc un acompte ou la totalité du prix de la location, à savoir 1200 € la semaine. Et pour se faire encore plus d'argent, il met la maison en disponibilité tout l'été. "Et même les deux premières semaines d'août là où tout est normalement réservé", souligne Ivan Alquier. "La maison peut donc être louée à 30 clients différents sur une même période."

L'agriculteur s'attend donc à voir arriver tout le mois d'août des vacanciers qui ont loué sa maison via Le Bon Coin. "Combien vont débarquer devant ma maison avec entre leurs mains une attestation comme quoi ils ont payé la location ?" s'interroge Ivan Alquier.

Beaucoup de négligence du Bon Coin selon le propriétaire

Ivan Alquier pointe du doigt la responsabilité du site internet. Pour lui, Le Bon Coin ne retire pas assez rapidement les annonces signalées comme frauduleuses. "En plus, elles peuvent réapparaître trois jours après sur le site sans problème, s'agace cet habitant de Mimizan. Le pire quand même, c'est que le site ne prévient pas les personnes qui ont répondu à ces annonces frauduleuses."

Ivan Alquier n'est pas le seul à s'être fait escroquer. L'agriculteur a recensé une quarantaine d'autres victimes, qui viennent du Périgord, du Pays Basque ou encore du sud-est.

Le Mimizannais envisage d'intenter une action groupée devant la justice contre l'escroc bien sûr mais aussi contre le site Le Bon Coin. Ivan Alquier a déjà porté plainte contre X à la gendarmerie de sa commune pour escroquerie et usurpation d'identité.