Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un habitant de Palavas décède après avoir été poignardé à plusieurs reprises

mercredi 19 juillet 2017 à 23:33 Par Pascale Viktory et Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

Un habitant de Palavas-les-Flots (Hérault) a été poignardé à mort à son domicile ce mercredi vers 19h. Deux jeunes de 22 ans ont été arrêtés avant d'être hospitalisés en psychiatrie.

 la rue du drame, Palavas
la rue du drame, Palavas © Maxppp -

Palavas-les-Flots, France

Cet habitant de Palavas-les-Flots était dans son appartement de la rue des Dunes, près du boulevard Sarrail. Quelqu'un a sonné à la porte, il a ouvert et a été frappé de plusieurs coups de couteau, neuf au total. Il a réussi à sortir de l'immeuble et s'est effondré dans la rue.

Malgré l'arrivée rapide des pompiers (un hélicoptère s'est posé sur la plage en face pour l'évacuer), ses blessures étaient trop importantes et le médecin a constaté son décès. La victime avait 60 ans d'années et vivait à Palavas depuis quatre ans.

Admis aux urgences psychiatriques

Les policiers municipaux, des gendarmes, et des militaires de l'opération Sentinelle déjà sur place ont rapidement bouclé le secteur. Deux hommes âgés de 22 ans ont été arrêtés dès hier soir et placés en garde à vue.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, celui qui est suspecté d'être l'auteur de cette agression a été admis aux urgences psychiatriques de l’hôpital la Colombière, à Montpellier. Il est originaire de Grabels. L'autre, un Montpelliérain, a lui aussi été hospitalisé en psychiatrie.

Pour le moment le mobile du crime n'est pas établi mais il se pourrait que les deux jeunes ne se soient pas rendus à cette adresse par hasard.

Les gendarmes quittent la scène de crime - Radio France
Les gendarmes quittent la scène de crime © Radio France - Salah Hamdaoui

Avant le crime, les deux jeunes s'étaient faits remarquer

Avant le meurtre, tous deux s'étaient faits remarquer dans le quartier en raison de leur comportement inhabituel, agressifs. Ils parlaient fort et chantaient à tue-tête. Un riverain qui a croisé leur chemin est persuadé qu'ils étaient ivres, une commerçante les a trouvé très agités et le maire Christian Jeanjean rapporte qu'ils déchiraient des billets en pleine rue.

Christian Jeanjean se dit consterné par ce drame. "C'est horrible. Palavas n'est pas habituée à ça, c'est une plage tranquille, familiale. On est bouleversés".

Apparemment c'est une personne qui n'est pas responsable de ses actes

Un voisin sans histoire

La victime passait pour être une personne plutôt discrète dans le voisinage. Pierre-Alain Hazem était régulièrement aperçu à vélo en train de promener son chien. "C'était un copain" précise un de ses voisins, "on allait chercher le pain ensemble".

Vendredi dernier, on a mangé ensemble le soir

Au 2, rue des Dunes, il ne reste que les scellés sur la porte devant laquelle le retraité s'est effondré.

Les scellés ont été posés sur la porte du 2, rue des Dunes - Radio France
Les scellés ont été posés sur la porte du 2, rue des Dunes © Radio France - Salah Hamdaoui

Le voisin du 1er étage a dû aller loger en ailleurs jusqu’à ce qu'on lui permette de rentrer chez lui.