Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un habitant de Saint-Raphaël interpellé pour ne pas avoir payé le péage à 210 reprises entre Nice et Fréjus

jeudi 5 juillet 2018 à 18:39 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Azur, France Bleu Provence et France Bleu

Un habitant de Saint-Raphaël a été arrêté mardi par la police pour avoir collé la voiture de devant aux péages entre Nice et Fréjus sans payer. Il doit rembourser la somme de 4.700 euros.

Un habitant de Saint-Raphaël collait la voiture de devant pour ne pas payer le péage (photo d'illustration)
Un habitant de Saint-Raphaël collait la voiture de devant pour ne pas payer le péage (photo d'illustration) © Maxppp -

Fréjus, France

Un habitant de Saint-Raphaël (Var) a été arrêté mardi par la police pour avoir franchi à 210 reprises plusieurs barrières de péages entre Nice et Fréjus, pour éviter de payer. Le parquet a exigé qu'il rembourse la somme de 4.700 euros a-t-on appris de source policière confirmant une information de Var Matin.

Il collait la voiture de devant

Cet automobiliste, âgé de 36 ans et soupçonné de se livrer à des trafics, faisait des allers-retours tous les jours entre les Alpes-Maritimes et le Var. Entre fin 2017 jusqu'à son arrestation mardi, il passait sans payer le péage de Nice, du Muy, du Capitou ou encore celui du Puget-sur-Argens en collant la voiture de devant. 

4.700 euros à rembourser

Selon une source policière, il se livrait à cette technique "trois fois par jour" malgré la présence de caméras vidéo aux barrières de péages. Place en garde à vue, il risque une lourde sanction pour non-paiement du péage et non-respect des distances de sécurité. Mais il doit surtout rembourser la somme de 4.700 euros.