Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un habitant de Salses condamné pour avoir cultivé du cannabis pour soulager ses douleurs

-
Par , France Bleu Roussillon
Salses-le-Château, France

Un homme a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Perpignan pour avoir cultivé du cannabis chez lui, Une consommation pourtant purement thérapeutique.

Plants de cannabis (illustration)
Plants de cannabis (illustration) © Maxppp - Maxppp

Cette condamnation pose encore une fois la question de la légalisation du cannabis dans un but thérapeutique... Un homme de 36 ans a été condamné à six mois de prison ferme ce mercredi par le tribunal correctionnel de Perpignan, pour détention de stupéfiants.

Cet habitant de Salses-le-Château avait chez lui une petite plantation de cannabis (20 pieds). Pour son usage personnel, il fume pour calmer de terribles douleurs à son bras, atrophié depuis qu'une voiture lui a roulé dessus quand il était âgé de 8 ans.

L'homme était en état de récidive, toujours pour les mêmes faits. Ce qui explique la lourde condamnation. Il est ressorti sonné du tribunal.

"Je suis choqué, je ne suis pas un délinquant. Je travaille, j'ai ma vie à côté. Aujourd'hui y a rien d'autre pour soulager mes douleurs. J'ai eu les nerfs arrachés après un accident de voiture, des douleurs atroces qui s'apaisent en fumant. Il faudrait que je prenne de la morphine ? Mais c'est ridicule ! Je peux aussi passer toutes mes nuits à me tordre de douleur !"

"C'est une véritable injustice"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu