Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un habitant de Tulle condamné pour harcèlement sexuel de ses voisines

lundi 20 novembre 2017 à 18:56 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin et France Bleu

Jugé ce lundi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Tulle, un homme de 55 ans a écopé de 15 mois de prison dont sept ferme. Il harcelait ses voisines de l'immeuble du centre de Tulle où il résidait.

L'individu a déjà été condamné 34 fois depuis 1982. En 2000 il avait comparu devant les Assises de la Corrèze pour proxénétisme.
L'individu a déjà été condamné 34 fois depuis 1982. En 2000 il avait comparu devant les Assises de la Corrèze pour proxénétisme. © Radio France - Philippe Graziani

Tulle, France

L'homme déposait des mots manuscrits sous leur porte, dans leur boîte aux lettres, parfois tous les jours, voire deux fois. Les propos qu'il tenait étaient très explicitement sexuels. L'homme y insultait aussi ses victimes. Il les épiait par l’œilleton de sa porte et sortait pour les regarder lorsqu'elles-mêmes étaient sur le palier.

Deux victimes ont déménagé

Quatre voisines ont ainsi été la cible de ce harceleur qui n'a cependant pas le profil de ceux qui font la une de l'actualité depuis ces dernière semaines. Il s'agit d'un individu très pauvre intellectuellement, grand alcoolique. A la barre il répond à peine aux questions, en haussant les épaules parfois. Quand la procureure lui demande ce qu'il pense des femmes, il ne comprend visiblement pas le sens de la question. Et finit par répondre : "j'en sais rien moi". Et au "pourquoi il faisait çà sachant que c'était mal ?" il répond encore "j'sais pas". Ses victimes apprécieront. Elles témoignent toutes de la peur que leur a inspirée l'homme durant plusieurs mois; cela durait depuis avril dernier quand il a emménagé dans l'immeuble. Deux d'entre elles avait d'ailleurs préféré carrément déménager.

34 mentions sur son casier judiciaire

Pour son avocate la prison n'est cependant pas adaptée à cet homme qui relève pour elle plus de la psychiatrie. Elle a été partiellement entendue par le tribunal qui n'a pas suivi les réquisitions de la procureure qui réclamait 15 mois de prison ferme. D'autant que la prison à ce jour n'a visiblement pas marqué cet homme. Son casier judiciaire porte 34 condamnations diverses, dont une en 2014 pour des faits similaires de harcèlement.