Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un hangar agricole part en fumée à Carpiquet, deux mineurs interpellés

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Un hangar agricole contenant 180 tonnes de lin et de paille a complètement brûlé samedi en fin de matinée à Carpiquet, près du périphérique de Caen. Deux enfants de 12 et 15 ans ont été interpellés le jour même.

Le hangar agricole contenait 150 tonnes de lin et 30 tonnes de paille.
Le hangar agricole contenait 150 tonnes de lin et 30 tonnes de paille. © Radio France - M. B.

Le panache de fumée de l'incendie était visible depuis le périphérique de Caen, samedi midi. "Il y en a pour 150 000 euros de dégats", déplore François Pinçon devant les ruines encore fumantes de son hangar. L'agriculteur cultive des terres à l'entrée de Carpiquet. Il avait 150 tonnes de lin, et 30 tonnes de pailles entreposées dans le bâtiment, tout est détruit.

Deux mineurs de 12 et 15 ans interpellés

Le feu a pris vers onze heures et demi du matin. Peu après, la police a interpellé deux enfants de 12 et 15 ans, indique la procureure de Caen. Des voisins, et plusieurs témoins les ont vu partir vers le hangar peu avant l'incendie. Une enquête est ouverte pour savoir s'ils ont ou non un lien avec l'incendie. 

L'agriculteur va porter plainte

"L'important c'est qu'il n'y ait pas de blessé. Le lin, ça s'embrase comme un rien", soupire l'agriculteur. Il va porter plainte pour pouvoir être indemnisé par les assurances. Les parents d'un des enfants interpellés sont venus s'excuser auprès de lui dans la journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess