Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

TÉMOIGNAGE - Jamel, le Nîmois qui a porté secours à l'adolescent brûlé à la station essence

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

C'est un témoignage exclusif France Bleu Gard Lozère. Jamel, 36 ans, s'est précipité samedi pour porter secours à un adolescent qui prenait feu dans une station-service, route de Beaucaire. Son courage a peut-être sauvé la vie de la victime.

La station-essence de Leclerc, où un jeune a été gravement brûlé (Nîmes)
La station-essence de Leclerc, où un jeune a été gravement brûlé (Nîmes) © Radio France - Tony Selliez

Un adolescent de 15 ans a été grièvement brûlé sur 70% du corps samedi après midi à Nîmes. L'accident a eu lieu à la station service de Leclerc, route de Beaucaire. Il aurait été brûlé alors qu'il remplissait un jerrican d'essence. Il a été transféré en urgence absolue à Carémeau. Sa mère, âgée de 44 ans, brûlée à la jambe a aussi été hospitalisée. 

Témoin de ce drame, Jamel, un automobiliste de 36 ans, a été blessé légèrement à la main gauche en voulant porter secours aux victimes, et il a accepté, avec beaucoup d'humilité, de témoigner pour France Bleu Gard Lozère.

Transféré dans un hôpital de Marseille

Jamel déposait sa mère faire des courses dans ce supermarché. "Quand je suis ressorti du parking, je suis arrivé sur le rond-point en face de la station-essence. J'ai vu une voiture brûler. Puis dix secondes après, j'ai vu un petit jeune sortir en flammes, il était complètement en feu. Il n'y avait pas trop de réaction des autres personnes."

"Je me suis précipité avec une couverture que j'avais dans le coffre" Jamel, le nîmois intervenu pour sauver un adolescent en flammes à une station essence

"La plupart des gens étaient tétanisés.", explique-t-il. Lui n'a pas hésité. "Du coup  je me suis mis sur le côté. Je savais que j'avais une couverture dans le coffre. Je me suis précipité dans le coffre, j'ai récupéré la couverture puis je me suis précipité sur ce jeune. J'ai agi au plus vite sur lui pour essayer d'éteindre les flammes." Les pompiers, ensuite, sont arrivés, et ont pris en charge les victimes.

"Je n'ai pas vu ce qu'il s'est passé. J'ai seulement vu de loin la voiture brûler.  Et cinq secondes après, un petit jeune  de 15-16 ans, l'âge de ma fille, qui courait et qui était totalement en flammes de haut en bas. Personne n'avait d'extincteur. Moi, j'avais une couverture dans le coffre." Jamel

Le témoignage exclusif de Jamel, sur FB Gard Lozère

Lui-même a la main gauche partiellement brûlée. Mais l'essentiel est bien ailleurs pour Jamel : "C'est une blessure superficielle. Mais moi, je m'inquiète plus pour ce jeune. J'espère qu'il va un peu mieux"

"Le jeune garçon a été très courageux. Il était conscient. Je n'avais jamais vu ça de ma vie"

À 20h ce dimanche, le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, indique que l'adolescent brûlé a été transféré vers un hôpital marseillais.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess