Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Un homme arrêté à Saint-Just-le-Martel après les tags du 31 décembre à Panazol

mardi 8 janvier 2019 à 16:45 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Un homme de 45 ans a été arrêté il y a quelques jours à son domicile de Saint-Just-le-Martel. La police le soupçonne d'être l'auteur de plusieurs tags depuis la fin décembre dans la commune voisine de Panazol.

Le tag "RIC=liberté" sur le perron de la mairie de Panazol
Le tag "RIC=liberté" sur le perron de la mairie de Panazol - © Ville de Panazol

Panazol, France

La police a arrêté un homme de 45 ans à son domicile de Saint Just le Martel jeudi dernier et l'a fait savoir par communiqué ce mardi. Il est soupçonné d'être l'auteur de plusieurs tags dans la ville voisine de Panazol. Notamment le tag "RIC=liberté" commis le 31 décembre dernier. Il est aussi soupçonné d'être à l'origine d’inscriptions similaires, avec la même couleur jaune, notamment sur la Place de la République, sur le drapeau de commémoration de l'armistice de 14/18 et sur un panneau d'entrée de ville où le logo Europe était masqué et remplacé par le mot France.

Repéré grâce à la vidéo surveillance 

Les enquêteurs de la Police Nationale et de la Police Municipale de Panazol, dont le maire a porté plainte, sont remontés jusqu'au suspect grâce à l'étude des vidéos de surveillance. Que ce soit après les faits du 31 décembre, ou ceux similaires du 04 janvier, il apparaît qu'un individu circulant sur un vélo électrique, avec vêtements sombres et casquette, roulait à chaque fois de Panazol vers Saint Just le Martel. Grâce à ce descriptif, une patrouille a repéré l'individu et l'a suivi discrètement jusqu'à son domicile. 

En juin devant le tribunal correctionnel 

Vendredi dernier, des agents de la Police Nationale sont venus le chercher. Au cours de son audition, il a dit soutenir la cause des gilets jaunes et avoir participé à l'une des manifestations. Mais il a nié toute implication en ce qui concerne les tags et a affirmé ne pas avoir de bombe aérosol de peinture. Chez lui, les policiers ont tout de même retrouvé des chaussures maculées de gouttelettes jaunes et un blouson également taché d'une peinture de la même couleur. Le suspect est convoqué devant le tribunal correctionnel en juin prochain.