Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme arrêté après des viols et agressions sexuelles sur des étudiantes du Saulcy à Metz

Un homme suspecté de viol et d'agressions sexuelles sur des étudiantes du campus du Saulcy à Metz a été interpellé dimanche 27 janvier dans un foyer de l’agglomération messine. Cet homme, originaire des Balkans, a été confondu par son ADN. Il aurait fini par reconnaître un fait.

Des étudiantes du campus du Saulcy à Metz étaient ciblées (photo d'illustration).
Des étudiantes du campus du Saulcy à Metz étaient ciblées (photo d'illustration). © Radio France - François Pelleray

Metz, France

La sûreté départementale a arrêté un suspect dimanche 27 janvier, dans le cadre de l’enquête sur des viols et agressions sexuelles sur des étudiantes aux abords du campus du Saulcy à Metz. 

Entre octobre et novembre, trois étudiantes messines ont été violées ou agressées sexuellement par un individu en sortant de soirée, toujours avec le même mode opératoire, l’homme était muni d’un tournevis. L'homme aurait fini par reconnaître une partie des faits reprochés, celui a été mis en examen pour viol, tentative de viol et agression sexuelle. Il a été écroué lundi soir.

Confondu par son ADN

Depuis novembre il s'était fait discret. Les mises en gardes se multipliaient sur les réseaux sociaux. Mais après une enquête complexe des policiers de la sûreté départementale, ce demandeur d'asile originaire des Balkans a été retrouvé et confondu par son ADN.

Les enquêteurs pensent qu'il est impliqué dans un viol, une tentative de viol et une agression sexuelle entre début octobre et fin novembre. A chaque fois, il attendait ses victimes tard dans la nuit, à la sortie de soirée alcoolisées et il les menaçait avec un tournevis.

Inconnu des services de police

Les policiers ont effectué un travail de fourmis pour remonter jusqu'à cet homme inconnu de leurs services. Le réseau de vidéo-surveillance a été exploité. Difficile d'établir des portraits robots précis étant donné qu'il agissait de nuit et par surprise. 

Choix de la station

France Bleu