Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme arrêté avec un couteau à Petit-Quevilly : il voulait mettre le feu à un parc

La vigilance d'un témoin a permis d'éviter le pire hier dimanche à Petit-Quevilly près de Rouen. Il a signalé à la police la présence d'un homme en train de préparer un engin incendiaire dans le parc du Clos Saint-Antoine. L'homme avait un couteau de 12 centimètres. Il a été interné en psychiatrie.

La police a été alertée par un témoin dimanche 14 juillet vers 9h30
La police a été alertée par un témoin dimanche 14 juillet vers 9h30 © Maxppp - Joël Philippon

Le Petit-Quevilly, France

Le coup de folie d'un homme de 26 ans ce dimanche 14 juillet vers 9h30 à Petit-Quevilly près de Rouen. Un témoin l'a aperçu en train de confectionner un engin incendiaire qu'il comptait lancer dans la végétation du parc du Clos Saint-Antoine. "Ce témoin a prévenu les policiers qui ont réussi à identifier et interpeller l'individu : il avait un bidon de 5 litres d'essence et se préparait à allumer un engin incendiaire avec du papier. On a aussi trouvé sur lui un couteau de 12 centimètres de long", explique une source policière.

Un couteau de 12 centimètres de long sur lui

L'homme raconte aux policiers qu'il agit"pour demander l'extradition de l’ancien président Ben Ali de l’Arabie Saoudite vers la Tunisie", poursuit cette même source.

D'abord placé en garde à vue, un médecin a constaté l'incompatibilité de cette procédure avec son état psychologique et l'incendiaire présumé a été transféré dans un service psychiatrique.

Choix de la station

France Bleu