Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme arrêté et mis en examen après la mort d'une femme à Isneauville, près de Rouen, fin décembre

lundi 7 janvier 2019 à 16:06 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Cet homme, âgé de 40 ans, a été interpellé vendredi 4 janvier. Il a été mis en examen notamment pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Il entretenait une relation avec la victime, dont la mort serait intervenue après une dispute alcoolisée.

L'enquête a été menée par les gendarmes de la brigade de recherche de Rouen
L'enquête a été menée par les gendarmes de la brigade de recherche de Rouen © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Isneauville, France

Le corps de cette femme de 41 ans avait été découvert le mercredi 26 décembre dernier, chez elle à Isneauville, près de Rouen. C'est le bailleur de son appartement, inquiet de ne pas avoir de nouvelles, qui avait signalé sa disparition.

Et selon le parquet de Rouen, confirmant une information de Paris Normandie, un homme a été arrêté vendredi dernier. "Il s'agit d'un homme de 40 ans, qui entretenait une relation sentimentale avec la victime. Ils étaient amis proches. Nous étions déjà intervenus au domicile de celle-ci pour des tapages sur fond d'alcool", explique une source policière à France Bleu Normandie.

Le décès de la victime serait intervenu au cours d'une "soirée alcoolisée qui a mal tourné". L'auteur présumé, connu des services de police et de gendarmerie pour des faits de droit commun, a reconnu les faits durant sa garde à vue. En revanche, impossible aujourd'hui de dater le décès. L'information judiciaire ouverte pour "vol dans une habitation, violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner et non-assistance à personne en danger" devra préciser ce point. L'homme a été mis en examen dimanche et placé en détention dans la foulée.