Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un ouvrier passe plusieurs heures au commissariat de Martigues pour une méprise

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu
Martigues, France

Un homme a été interrogé pendant de longues heures au commissariat de Martigues la semaine dernière. Pourtant, il n'avait rien à se reprocher.

Dans un commissariat de police
Dans un commissariat de police © Maxppp

Un homme a été arrêté par la BAC à Martigues, en fin de semaine dernière. Sa voiture garée sur le parking de l'usine classée Seveso, dans laquelle il travaille en tant qu'intérimaire, a intrigué le service de sécurité du complexe industriel. 

Vitres fumées, véhicule chargé de cartons et d'objets en tout genre, voiture immatriculée en Allemagne... Autant d'éléments qui ont inquiété l'employé chargé de la surveillance qui a lancé l'alerte.  

Depuis l'état d'urgence, chaque détail compte pour les forces de l'ordre. D'autant plus que, dans la nuit du 13 au 14 juillet dernier, l'usine pétrochimique LyondellBasell a été la cible d'actes malveillants. Un incendie colossal avait démarré dans les cuves d'essence de l'enceinte.

Un employé malchanceux 

Et c'est ce salarié intérimaire qui a payé les frais de l'insécurité ambiante. Devant les enquêteurs, il a raconté sa mésaventure : sa compagne venait de le quitter, avant de le mettre à la porte avec toutes ses affaires, d'où ces nombreux cartons et paquets en vrac trouvés dans le véhicule. Sa berline tout juste achetée en Allemagne : le célibataire n'a pas eu le temps de mettre à jour la plaque, aux couleurs de la France. 

L'ouvrier a été blanchi de tout soupçon après un très long interrogatoire, qui l'a conduit à arriver très en retard au travail le lendemain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess