Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme arrêté pour vol à main armée au Decathlon de Guipavas, près de Brest

-
Par , France Bleu Breizh Izel

En décembre dernier, un homme avait menacé les vigiles du Decathlon de Guipavas avec une arme de poing, après un vol à l'étalage. Il a été arrêté mercredi 26 janvier, et placé en détention dans l'attente de son jugement.

Les gendarmes sont intervenus au domicile de l'homme recherché (photo d'illustration).
Les gendarmes sont intervenus au domicile de l'homme recherché (photo d'illustration). © Radio France - Emmanuel Bouin

Le 5 décembre dernier, un homme vole des vêtements et d'autres articles dans le magasin Decathlon de Guipavas (Finistère). Il menace les vigiles avec une arme, et s'enfuit à pied, perdant une partie de son butin. La gendarmerie parvient à l'identifier : il s'agit d'un homme d'une trentaine d'années, bien connu des forces de l'ordre. 

Une arme factice "particulièrement réaliste"

Le suspect est considéré comme instable et potentiellement dangereux, c'est donc le peloton d'intervention de la gendarmerie (PSIG Sabre) qui intervient chez lui à Saint-Renan, mardi 26 janvier au petit matin. L'homme recherché n'est pas là, il est finalement interpellé à Lanildut quelques heures plus tard. A son domicile, les gendarmes retrouvent l'arme utilisée dans le Decathlon : un fusil AirSoft "particulièrement réaliste" selon les forces de l'ordre. Des objets volés sont également découverts. 

Le suspect est transporté à l'hôpital de la Cavale Blanche à Brest, avant d'être mis en examen et placé en détention provisoire. Il sera jugé en comparution immédiate vendredi 29 janvier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess