Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme avoue le meurtre d'un jeune Cannois à Mandelieu-la-Napoule

-
Par , France Bleu Azur
Cannes, France

Après le meurtre d'un jeune Cannois de 22 ans, dans le hall d'une résidence de Mandelieu-La-Napoule, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, un homme de 44 ans a avoué le meurtre en garde à vue.

La brigade de recherches de Cannes et la section des recherches de Marseille, appuyés par le GIGN d’Orange ont interpellé l'auteur présumé du meurtre
La brigade de recherches de Cannes et la section des recherches de Marseille, appuyés par le GIGN d’Orange ont interpellé l'auteur présumé du meurtre © Maxppp - Jean-François FREY

Un homme âgé de 44 ans a été interpellé mercredi par la brigade de recherches de la gendarmerie de Cannes et la section de recherches de Marseille, appuyés par l’antenne GIGN d’Orange.

Il est depuis entendu, dans le cadre de la garde à vue et a reconnu avoir tiré sur le jeune homme de 22 ans avec un fusil de chasse, après s'être senti menacé. 

Le gardé à vue a expliqué aux enquêteurs qu'il avait voulu se défendre après une agression de la victime. Dans la nuit, il est donc allé chercher un fusil de chasse, chez lui, dans l'immeuble même où a été retrouvé le corps de l'homme de 22 ans et il lui a tiré dans le ventre. L'autopsie de la victime confirme des tirs de plombs.

Des propos de l'auteur présumé du meurtre que les enquêteurs tentent de vérifier, de recouper, puisqu’a priori les deux hommes ne se connaissaient pas

La victime était connue de la justice pour des faits de délinquance mais ne gravitait pas dans le milieu du grand banditisme. Y a -t-il eu ou non préméditation du tireur ?  L'enquête va tenter de répondre à cette question. 

Le parquet de Grasse a été saisi et l'homme de 44 ans devrait être présenté vendredi à un juge. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess