Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme blessé par une balle en pleine tête à Romans-sur-Isère

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Un homme de 27 ans a été blessé par balle, à la tête, dimanche soir à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Cela s'est passé un peu avant 19 heures dans le quartier de la Monnaie et cette affaire est... un peu étrange.

L'homme blessé était censé avoir fait un malaise sur la voie publique, en réalité, il a pris une balle dans la tête.
L'homme blessé était censé avoir fait un malaise sur la voie publique, en réalité, il a pris une balle dans la tête. © Maxppp - Thomas Zimmermann

Au départ, dimanche soir, les pompiers et les policiers sont appelés pour une personne ayant fait un malaise sur la voie publique, impasse du 11 novembre, à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. En arrivant, ils découvrent que l'homme qui est au sol, mais conscient, a en fait reçu un coup à la tête. Une plaie que les médecins de l'hôpital jugent dans un premier temps compatible avec un coup de crosse. Une heure plus tard, le commissariat reçoit un appel d'un proche de la victime qui alerte les enquêteurs sur le fait qu'en réalité le jeune homme s'est fait tirer dessus.

Une balle dans la tête

Les médecins le confirment : en réalité, la victime a reçu une balle dans le crâne et son état s'est aggravé. Il faut d'urgence transférer le Romanais à l'hôpital de Grenoble. Son pronostic vital est engagé. L'homme blessé n'est pas tout a fait un inconnu pour les services de police, mais, pour l'heure, les débuts de l'enquête sont délicats. Il y a peu d'éléments. Pourquoi cet appel pour une personne ayant fait un malaise alors qu'un coup de feu a été tiré ? Le commissariat de Romans-sur-Isère, chargé de l'enquête dans un premier temps, a été dessaisi lundi en fin de matinée. Le parquet  de la Drôme a décidé de confier l’enquête à la police judicaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess