Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme grièvement blessé sur un manège pendant une fête votive

dimanche 3 septembre 2017 à 5:49 - Mis à jour le dimanche 3 septembre 2017 à 10:18 Par Aurélie Lagain et Paul Ferrier, France Bleu Vaucluse

Un quadragénaire souffre d'un traumatisme crânien après avoir été éjecté d'un manège samedi soir.

Le Super Tourbillon, la "chenille" de la fête votive
Le Super Tourbillon, la "chenille" de la fête votive © Radio France - David Bérard

Jonquières, France

Un homme de 44 ans a été blessé sur un manège à Jonquières samedi soir pendant la fête votive.

Vers 18h30, cet habitant de Jonquières a été éjecté d'une sorte de chenille, manège qui tourne vite mais ne s'élève pas. Il a percuté un montant en bois du manège.

Il souffre d'un important traumatisme crânien. Il a été héliporté vers l'hôpital Nord de Marseille. Samedi soir, il était entre la vie et la mort. Ce dimanche matin, son pronostic vital n'est plus engagé.

La victime connaissait bien l'attraction pour y avoir travaillé plus jeune. Selon les gendarmes, il donnait un coup de main au gérant du manège pour ramasser les tickets des clients.

Il aurait présumé de son agilité, et en montant sur le marchepied alors que le manège était remis en route, il a été éjecté.

Les gendarmes de Châteauneuf-du-Pape n'ont pas mis en cause le gérant du manège ni la sécurité du Super Tourbillon.

"On a enlevé les traces de sang et on a repris comme si de rien n'était" - Louis Biscarrat, maire de Jonquières

L'attraction a d'ailleurs rouvert juste après que la victime a été évacuée. Le maire de Jonquières, Louis Biscarrat, lui se dit "surpris : On a enlevé les traces de sang et on a repris comme si de rien n'était".