Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme condamné à 4 ans de prison ferme pour des agressions sexuelles sur des enfants

jeudi 30 novembre 2017 à 17:04 Par Germain Treille et Martin Cotta, France Bleu Mayenne et France Bleu

Un homme de 53 ans a été condamné ce jeudi à 5 ans de prison dont un avec sursis, avec obligation de soins. En 2005, il avait agressé sexuellement deux de ses fils en Ille-et-Vilaine et en Mayenne. Il est accusé des mêmes faits entre 2013 et 2014 sur des enfants au Bourgneuf-la-Forêt.

justice (illustration)
justice (illustration)

Le Bourgneuf-la-Forêt, France

Trois jours avant Noël, ce chauffeur-routier passe une soirée chez des amis. À un moment donné, certains membres de la famille cherchent la gamelle du chien pour le nourrir. Tout le monde fouille la maison, y compris l'homme. La mère descend à la cave et découvre celui-ci, pantalon baissé avec un garçon, installé sur des palettes. Le père descend à son tour. Le choc est évidement violent.

Quelques jours plus tard, la mère de famille raconte ce qui s'est passé à une voisine. Celle-ci prend peur car le chauffeur est déjà venu chez elle. Le mal est fait, son garçon explique lui aussi avoir été agressé sexuellement par le quinquagénaire.

La lettre d'une victime lue par son avocat

Les victimes n'ont pas réussi à totalement s'exprimer sur le sujet lors de l'enquête. L'un d'entre eux l'a fait par écrit. Une lettre lue par son avocat lors de l'audience : "il m'a dit que si je ne disais rien, il m'offrirait une console".

A l"issue des débats, le tribunal correctionnel l'a reconnu coupable et l'a condamné à quatre ans de prison ferme.