Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"J'ai pété les plombs" : un homme écope de dix mois de prison ferme pour vols et tentative de vol à Laval

-
Par , , France Bleu Mayenne

Le tribunal de Laval a condamné un homme, pour vols par effraction et tentative de vol, à dix mois de prison ferme, ce mercredi 23 octobre, après une série de cambriolages commis à Renazé au début du mois. Le prévenu avait également frappé deux gendarmes lors de sa garde à vue.

Photo d'illustation
Photo d'illustation © Maxppp - PHILIPPON JOEL

Renazé, France

Un homme de 25 ans a été condamné à dix mois de prison ferme, avec révocation de sursis par le tribunal correctionnel de Laval, ce mercredi 23 octobre. Le prévenu était jugé pour vols par effraction et une tentative de vol à Renazé, entre le 4 et le 16 octobre. Il s'était introduit dans les locaux de la mairie, d'une association sportive, d'un bureau de tabac et chez un particulier pour y voler du matériel multimédia et des cigarettes. Un butin estimé à cinq-cent euros. 

Ca ne va pas dans ma tête"

C'est la revente dans le magasin Happycash, à Château-Gontier, qui a permis aux enquêteurs de retrouver sa trace très rapidement. Mais une fois interpellé, le jeune homme refuse de faire profil bas et frappe deux gendarmes. Ces faits ont été reconnus par le prévenu lors de son procès. "Ça ne va pas dans ma tête. J'ai pété les plomb lors de mon arrestation", a-t-il admis. L'homme avait déjà été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour des faits similaires. Des antécédents que l'avocat a tenté de minimiser, en insistant sur les différents séjours de son client en hôpital psychiatrique.

Malgré cette fragilité, le tribunal correctionnel de Laval l'a condamné à un an de prison, dont six mois avec sursis. Une peine à laquelle s'ajoute les quatre mois au titre de la révocation de sursis, et obligation de soins. Il doit également indemniser les victimes à hauteur de 960 euros. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu