Infos

Un homme de 20 ans tué d'un coup de couteau cours Pasteur à Bordeaux

Par Xavier Ridon, Clément Carpentier et Marine Vlahovic, France Bleu Gironde dimanche 1 mars 2015 à 10:49 Mis à jour le dimanche 1 mars 2015 à 20:09

L'altercation a eu lieu dans la nuit du 1er mars cours Pasteur à Bordeaux.
L'altercation a eu lieu dans la nuit du 1er mars cours Pasteur à Bordeaux. © Radio France - Xavier Ridon

Une altercation a dérapé dans la nuit de samedi à dimanche à Bordeaux. Un homme de 20 ans a été tué à l'arme blanche cours Pasteur. Une information judiciaire sera ouverte ce lundi.

Une bagarre en plein centre de Bordeaux a fait un mort ce week-end. Un jeune de 20 ans a été touché d'un coup de couteau. Il est décédé sur le Cours Pasteur aux alentours de 2 heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Quatre personnes dont l'auteur présumé des faits seront toujours en garde à vue ce lundi matin. Ils étaient 13 en garde à vue dimanche. La plupart ont donc été relâchés.

Une information judiciaire sera ouverte ce lundi après-midi. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'une altercation entre deux groupes de jeunes qui ne se connaissaient pas.

Deux jeunes Pessacaises coursées

Deux groupes de jeunes qui ont une vingtaine d'années en moyenne. L'une des bandes est originaire de Pessac, l'autre du Grand-Parc à Bordeaux. Tous sortent de bars ou de soirée privée et sont alcoolisés. En haut de la rue Sainte-Catherine, une Pessacaise se fait aborder par l'un des membres de l'autre bande qui lui demande une cigarette et son numéro. Elle décline et se plaint à ses amis.

Puis au niveau du cours Pasteur, le groupe du Grand-Parc interpelle la bande de Pessac. C'est là qu'une altercation violente éclate. Deux jeunes Pessacaises qui sont mineures courent vers la place de la Victoire pour chercher de l'aide. Leurs amis voient alors des jeunes de la bande adverse les poursuivre.

Il sort un couteau et frappe au cœur

Ils les rattrapent alors. L'un d'eux sort un couteau et frappe au cœur l'un des membres du groupe du Grand Parc. Celui-ci qui est de nationalité marocaine, et qui réside à Bordeaux, meurt peu après. L'auteur présumé du coup fatal a tout de suite compris la gravité des faits.

Il est allé de lui-même se signaler à une patrouille de pompiers qui intervenait sur un autre évènement quai de Paludate. Il a été placé en garde à vue hier matin. Âgé de 20 ans, il était inconnu des services de police. Une information judiciaire pour "homicide volontaire" sera ouverte ce lundi après-midi.

Partager sur :