Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme de 21 ans se tue en plongeant dans l'Hérault depuis le pont du Diable

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu, France Bleu Gard Lozère

Les secours ont retrouvé le corps d'un Gardois porté disparu ce dimanche après-midi dans le fleuve Hérault. Il n'était pas remonté à la surface après avoir plongé du pont du Diable.

Des plongeurs et sapeurs pompiers ont retrouvé le corps de l'homme de 21 ans dans les profondeurs du fleuve Hérault
Des plongeurs et sapeurs pompiers ont retrouvé le corps de l'homme de 21 ans dans les profondeurs du fleuve Hérault - Sdis 34

Aniane, France

Les sapeurs pompiers d'Aniane et une équipe de plongeurs ont repêché ce dimanche après-midi vers 15h30 le corps sans vie d'un Gardois de 21 ans porté disparu dans le fleuve Hérault. Il avait plongé du pont du Diable mais n'était pas remonté à la surface.

La victime, originaire d'Aigues-Mortes, passait la journée au bord de l'eau avec un ami. C'est lui qui a d'ailleurs donné l'alerte, avant d'être transporté à l'hôpital en état de choc.  

Quatre heures de recherches dans l'eau

Les recherches, difficiles, ont mobilisé les pompiers d'Aniane et 10 plongeurs. Il leur a fallu quatre heures pour retrouver le corps au fond du fleuve. 

Chaque été, ce site est le théâtre d'accidents, malgré les panneaux en plusieurs langues qui interdisent les sauts. Les arrêtés pris par les maires d'Aniane et de Saint-Jean-de-Fos (en charge de la gestion du pont) n'ont aucun effet dissuasif. 

"On n'arrive pas à éviter ce genre de drame."

"Sur les réseaux sociaux circulent des photos qui donnent envie de plonger aussi. On croit que c'est facile, mais non, explique le maire d'Aniane. Ce qui se passe c'est qu'il y a des courants forts quand on plonge. Les jeunes d'ici le savent. On est complètement désarmé, soupire Philippe Salasc. Le pont du Diable est un ouvrage magnifique mais la difficulté de le gérer... On avait un temps imaginer mettre des filets de chaque côté, mais c'est un ouvrage classé."

Philippe Salasc, maire d'Aniane