Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un homme de 24 ans tué par balles à Port-de-Bouc

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence

Un homme de 24 ans a été tué par balles mardi en début d'après-midi à Port-de-Bouc par deux hommes à moto. Si la piste du règlement de comptes est confirmée, il s'agirait du deuxième en 24 heures dans les Bouches-du-Rhône. La maire de la commune en appelle à Manuel Valls.

La victime a été tuée par deux homme à moto, rue nationale à Port-de-Bouc
La victime a été tuée par deux homme à moto, rue nationale à Port-de-Bouc © Maxppp

Un homme âgé de 24 ans a été tué par balles mardi vers 14h rue nationale à Port-de-Bouc, près de Fos-sur-Mer, au pied d'un immeuble de quatre étages, dans le quartier populaire de la Lèque. Quelques heures avant, une bagarre avait éclaté dans le quartier.

Cet homme, connu des services de police pour trafic de drogue, a été la cible de deux hommes circulant à moto , armés d'un pistolet 9 millimètres.

Patricia Fernandez-Pédinielli, maire de Port-de-Bouc, affirme que le jeune-homme n'était pas de la commune. Elle estime que ce drame aurait pu être évité avec davantage de policiers.** Patricia Fernandez-Pédinielli en appelle à Manuel Valls.**

Patricia Fernandez-Pédinielli le maire de Port-de-Bouc

Grièvement blessé à l'arrivée des pompiers, la victime n'a pu être ranimée par les pompiers . Un périmètre de sécurité a été dressé. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Marseille.

S'il s'agit d'un règlement de comptes, il a été perpétré 24 heures après l'assassinat d'un homme dans une boulangerie de Marignane.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu