Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme de 25 ans placé en détention, deux semaines après la découverte d'un cadavre à Rethel

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le corps de Christophe Gamain, 38 ans, avait été retrouvé à son domicile de Rethel le 14 mai dernier.

Le tribunal judiciaire de Reims
Le tribunal judiciaire de Reims © Radio France - Eric Turpin

C'est peut-être une bagarre qui aura mal tourné. Le 14 mai dernier, Christophe Gamain, 38 ans, ancien toxicomane et connu pour s'alcooliser est retrouvé mort à son domicile. Les constatations médico-légales font état d'une blessure à la tête qui lui a été fatale, un hématome sous dural pariétal gauche, précise ce vendredi soir un communiqué du parquet de Reims. L'autopsie révèle que le décès est antérieur à la découverte du corps et qu'il remonte à la soirée du 7 au 8 mai.

Une bagarre pour un motif futile?

Les enquêteurs constatent que son téléphone portable et sa carte bancaire ont été subtilisés, c'est sans doute ainsi qu'ils retrouvent la trace de Kévin Marchand, 25 ans. Entendu , l'homme reconnait être allé chez la victime, reconnait qu'il y a eu une bagarre pour un motif futile mais qu'il ne pensait pas que ses coups aient pu être à l'origine du décès. Ce vendredi, Kévin Marchand a été mis en examen pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et mis en détention provisoire. L'homme a déjà été condamné à six reprises pour des faits de vols, dégradations et conduite sous l'empire d'un état alcoolique, précise encore le communiqué du procureur de la République de Reims.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess