Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme de 28 ans arrêté après des agressions violentes à des distributeurs automatiques à Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Un homme de 28 ans a été arrêté le 2 mai à Marseille. Il est soupçonné d'agressions violentes contre des sept personnes dont deux âgées pour leur voler de l'argent liquide.

Police (photo d'illustration)
Police (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Marseille, France

Un homme de 28 ans a été arrêté le 2 mai par la division sud de la Sécurité publique à Marseille a-t-on appris de source policière. Le suspect originaire d'Aubagne est soupçonné de plusieurs agressions violentes à des distributeurs automatiques pour leur voler de l'argent liquide dans le secteur de Dromel. Les faits remontent au mois de novembre 2018. Les agressions étaient très violentes et les sommes volées étaient dérisoires : environ 20 euros. 

Sept victimes

Lors de sa garde à vue, cet homme déjà incarcéré pour une autre affaire a reconnu les faits. Sept personnes dont une âgée de 80 ans ont porté plainte. Certaines ont eu jusqu'à 15 jours d'incapacité totale de travail (ITT). Un travail important de visionnage des caméras de vidéosurveillance et de recoupement a permis l'arrestation de cet homme qui a expliqué qu'il était un gros consommateur de crack et qu'il avait besoin d'argent pour acheter la drogue. 

Agressions violentes

"Cet individu était extrêmement violent" explique pour France Bleu Provence Olivier Girardot, chargé des investigations judiciaires à la division sud.  "Il sautait sur ses victimes, assénait des coups de poings. La plupart tombait au sol et il mettait des coups de pied notamment au niveau de la tête". 

Les images fournies par la vidéosurveillance était difficilement exploitable. Son interpellation a été rendue possible grâce à un policier du service départemental de sécurisation des transports en commun qui a fait le rapprochement avec une affaire similiaire à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).