Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme de 28 ans arrêté deux mois après le massacre de "Chevelu" à Draguignan

vendredi 28 juillet 2017 à 22:20 Par Claire-Lise Macé, France Bleu Provence

Fin mai, "Chevelu", un chat de Draguignan était retrouvé mort, battu, dans la rue. Deux mois plus tard, un homme de 28 ans a été arrêté. Il a reconnu les faits.

Mobilisation des associations de protection animale pour réclamer justice pour "Chevelu"
Mobilisation des associations de protection animale pour réclamer justice pour "Chevelu" © Maxppp -

Draguignan, France

Le meurtrier de chevelu a été identifié. "Chevelu", c'est ce chat retrouvé mort après avoir été battu fin mai dans le centre ancien de Draguignan. L'affaire avait suscité une vive émotion, entraînant de nombreuses manifestations de défenseurs de la cause animale un peu partout en France, pour réclamer justice pour Chevelu.

Un homme de 28 ans placé en garde à vue jeudi

Deux mois après les faits, un homme de 28 ans a finalement été arrêté. Il a avoué avoir tué Chevelu. Il a notamment raconté à la police qu'il ne supportait plus de sentir l'urine du chat sur sa voiture. Alors quand un soir, il découvre "Chevelu" sur son véhicule, il voit rouge, et lui donne un coup de pied fatal. L'agresseur porte, à ce moment-là, des chaussures de sécurité.

Le choc est tellement violent que les yeux de Chevelu quitte leurs orbites. La pauvre bête décède sur le coup selon les résultats de l'autopsie.

Récidiviste

Ce n'est pas la première fois que cet homme inflige des mauvais traitements à un animal. C'est d'ailleurs son passé violent envers les animaux qui oriente les enquêteurs vers lui.

Il devra se présenter devant le Tribunal correctionnel de Draguignan le 15 septembre prochain pour être jugé.