Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme de 30 ans interpellé après avoir battu son ex-compagne à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Les policiers de Montpellier ont interpellé un homme de 30 ans qui venait de s'en prendre à son ex compagne de 38 ans à Montpellier. C'est un appel au 17 qui a permis aux policiers d'intervenir rapidement.

Un homme de 30 ans arrêté pour des violences sur son ex compagne à Montpellier - photo d'illustration
Un homme de 30 ans arrêté pour des violences sur son ex compagne à Montpellier - photo d'illustration © Maxppp - Jean François Ottonello

C'est un appel au 17 qui a permis aux policiers d'intervenir ce mardi à une heure du matin dans l'appartement de la victime rue du Faubourg Saint Jaumes et de constater les violences. Une femme de 38 ans a été frappée, au sol, par son ex compagnon. Il lui a asséné une dizaine de de gifles après l'avoir poussé au point de la faire tomber.

L'auteur des coups, un homme de 30 ans, 1,90 mètre pour 90 kilos, était présent lorsque les forces de l'ordre sont arrivés. Il était parti une heure avec le téléphone portable de la victime avant de revenir sur les lieux. On ne sait qui a appelé. Peut-être un voisin mais les policiers n'excluent pas que ce soit l'auteur des coups lui-même.

La femme au petit gabarit, 1,60 m pour 52 kilos, avait l’œil gauche tuméfié, la lèvre ouverte et présentait plusieurs hématomes aux bras. Elle lui avait demandé de quitter le domicile conjugale 15 jours avant mais avait accepté la visite de ce mardi pour qu'il récupère certains meubles et ses affaires. Le ton est monté. 

L'homme a été arrêté, il a reconnu les faits et devrait être jugé très prochainement au tribunal correctionnel de Montpellier.

Visiblement, ce n'était pas la première fois qu'il s'en prenait à elle. La victime a expliqué aux agents de police qu'en juillet dernier, il lui avait mis des coups aux bras et qu'en octobre, il lui avait asséné des coups avec la barre de douche, avec les pieds et lui avait tapé la tête contre les murs. A l'époque, le médecin constate une ITT, une Incapacité Temporaire de Travail inférieur à 8 jours mais la victime ne porte pas plainte.

La direction départementale de la sécurité civile profite de cette affaire pour rappeler aux femmes victimes de violences qu'il est important de porter plainte, qu'il ne faut pas hésiter à appeler le 17 en cas d'urgence ou le 39 19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess