Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Un homme de 35 ans abattu devant sa femme et ses enfants à Toulon

Par

Un homme de 35 ans a été abattu dans la nuit de lundi à mardi à Toulon dans sa voiture en présence de sa compagne et de trois enfants. Sa compagne a été également blessée. L'hypothèse du règlement de comptes liée au grand banditisme est évoquée.

La police judiciaire est saisie de l'enquête La police judiciaire est saisie de l'enquête
La police judiciaire est saisie de l'enquête © Maxppp - Maxppp

Un Marseillais de 35 ans a été abattu ce mardi vers 2h du matin à Toulon, alors qu'il circulait en tant que passager dans une voiture conduite par sa compagne, et dans laquelle trois enfants étaient à l'arrière. Le parquet de Toulon évoque un probable règlement de comptes dans le milieu du grand banditisme. L'enquête a été confiée à l'antenne PJ de Toulon.

Publicité
Logo France Bleu

Une véritable exécution

L'homme qui était sorti de prison deux mois plus tôt après avoir purgé une peine de 8 ans, était installé côté passager quand un individu s'est porté à sa hauteur et a ouvert le feu à plusieurs reprises. "Le tireur n'était pas à plus de 30 centimètres" commente un proche du dossier. La cible est touchée au niveau de la tête à plusieurs reprises

Son épouse est, elle aussi, atteinte au niveau de la cuisse. Mais une balle est également retrouvée au niveau de l'appui-tête. Le bilan aurait donc pu être bien plus lourd. D'autant que trois enfants sont également présents au moment des faits, dont deux du couple, âgés de 5 et 8 ans. Le 3ème, âgé de 11 ans est un neveu. Ils n'ont pas été blessés mais ont assisté à toute la scène. Les trois petits ont été pris en charge par la famille.

"Ce sont des méthodes d'une extrême violence." Bernard Marchal

Dans ce type d'affaires, les tireurs n'ouvrent pas le feu quand des enfants sont présents. Un palier vient donc d'être franchi à Toulon. "Ce sont des méthodes d'une extrême violence, il a vraiment été pris par surprise" commente Bernard Marchal, le procureur de la République de Toulon. Le tireur a en effet attendu que la voiture soit devant la porte d'entrée d'un garage souterrain pour ouvrir le feu, ne laissant aucune chance de repli.

L'enquête a été confiée à l'antenne de la police judiciaire de Toulon. L'hypothèse d'un règlement de comptes lié au grand banditisme est privilégiée. L'individu était très défavorablement connu des services de police et de la justice. Il avait été condamné à 8 ans de prison en octobre 2014 par le Tribunal correctionnel de Marseille dans le cadre d'une affaire de trafic de stupéfiants et d'association de malfaiteurs.

Hubert Falco, le maire de Toulon, et président de la Métropole toulonnaise s'est entretenu dans la matinée avec le directeur de cabinet du Ministre de l'Intérieur. "J'ai été écouté puisqu'il m'a assuré de l'arrivée d'une unité de force mobile d'action supplémentaire" indique le Premier magistrat de la ville qui réclame néanmoins que "ces moyens soient pérennisés car on a besoin que l'Etat prenne en compte ces problèmes d'insécurité et nous donne des moyens pour y faire face. Les gens se tirent dessus, et se tuent. Il y a urgence."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu