Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Interrogations après l'assassinat d'un retraité à Bastelica

-
Par , , France Bleu RCFM

Jean Livrelli se rendait à la chasse ce matin quand il a été pris pour cible. Un véhicule calciné a retrouvé avec des armes à l’intérieur. Toutes les pistes sont envisagées par les enquêteurs, y compris celle de la méprise.

Jean Livrelli a été pris pour cible alors qu'il se rendait à la chasse
Jean Livrelli a été pris pour cible alors qu'il se rendait à la chasse © Radio France - Maxime Becmeur

Corse, France

Les gendarmes ont été alertés vers 6h45 ce jeudi par les amis de la victime qui ont découvert son corps alors qu’ils la rejoignaient pour partir à la chasse.  Le retraité de 67 ans a été retrouvé dans son véhicule, dans un virage en épingle très serré, à la sortie de Bastelica, en direction de la station du val d’Ese. C’est là que les assassins avaient tendu une embuscade, tout véhicule empruntant ce virage étant obligé de réduire considérablement sa vitesse. 

Atteint de plusieurs coups de fusil de chasse, la victime était décédée à l’arrivée des secours. 

Quelques temps plus tard, un véhicule Renault Scenic, déclaré volé, a été retrouvé calciné, avec des armes à l’intérieur, sur la route de la Scalella, sur la commune de Bocognano. 

Méprise?

La victime était un retraité qui avait tenu une concession automobile à Ajaccio et qui vivait désormais paisiblement à Bastelica. Il était totalement inconnu des services de police et de la justice, si bien que les enquêteurs s’interrogent sur le mobile des assassins. Toutes les pistes sont envisagées et notamment celle de la méprise, les tireurs auraient pu confondre le véhicule de Jean Livrelli avec celui d’une autre personne. 

L’enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie d’Ajaccio.