Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme en garde à vue après avoir crié « Allah Akbar » dans un train Orléans-Paris

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

L'incident s'est déroulé ce samedi 19 janvier vers 13h, l'homme de 28 ans a été arrêté et personne n'a été blessé.

Image d'illustration gare des Aubrais
Image d'illustration gare des Aubrais © Maxppp - Maxppp

Un homme de 28 ans est placé en garde à vue depuis ce samedi 19 janvier midi après avoir crié « Allah Akbar » dans un train qui reliait Orléans et Paris. L'incident s'est déroulé tandis que le train roulait.

L'homme était agité et agressif dans le train avant de se mettre à crier. Après l'avoir entendu, un contrôleur a demandé l'arrêt du train TER à la gare d'Artenay vers 13h30, en application du plan vigipirate. L'homme a été arrêté sans faire aucun blessé mais selon le procureur il était rebelle avec les gendarmes durant l'interpellation. Aucune arme n'a été trouvée dans ses affaires.

Le trafic a été interrompu entre Paris Austerlitz et Les Aubrais dans les deux sens pendant près de deux heures. 

Des forces de l'ordre et les démineurs sont intervenus pour sécuriser le train qui transportait plus de 100 passagers.

L'homme avait déjà été interpellé la veille, vendredi 18 janvier, à Orléans après avoir dégradé un tramway mais il avait été relâché. 

Il est en garde à vue à la brigade de gendarmerie d'Artenay pour rébellion et apologie du terrorisme.

Dimanche 20 janvier, un psychiatre viendra évaluer son état de santé. Une cellule psychologique a été mise en place pour les voyageurs et le personnel de la SNCF.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess