Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme en garde à vue au Havre pour le meurtre d'une fillette de 3 ans

Un homme de 39 ans est en garde à vue depuis mercredi au Havre. Il est soupçonné du meurtre d'une fillette de 3 ans dimanche dernier à Gonfreville l'Orcher. C'est un ami de la mère, qui avait l'enfant en garde. L'homme a été interpellé suite aux résultats de l'autopsie.

Un Havrais de 39 ans, soupçonné du meurtre d'une fillette, est interrogé au commissariat du Havre.
Un Havrais de 39 ans, soupçonné du meurtre d'une fillette, est interrogé au commissariat du Havre. © Radio France - Marie Rouarch

Le Havre, France

D'abord entendu comme simple témoin, ce Havrais de 39 ans a finalement été interpellé par la police suite aux résultats de l'autopsie. L'enfant est morte par asphyxie et des hématomes ont été retrouvés sur son corps. Des éléments qui ne font pas de lui un coupable mais suffisamment suspects pour justifier le placement en garde à vue de l'homme pour homicide volontaire.  

A l'arrivée des policiers chez lui mercredi matin, il a tenté de s'échapper. Il est depuis interrogé par les enquêteurs sur la matinée de dimanche à Gonfreville l'Orcher. 

L'homme est connu de la justice pour des agressions violentes

C'est un ami de la mère, elle travaillait et il gardait deux de ses cinq enfants à l'appartement familial. Il s'en occupe souvent, selon des témoignages de voisins recueillis par le journal Paris Normandie (qui a révélé cette affaire). C'est lui qui a donné l'alerte a priori. L'enfant a été découverte à la mi-journée en arrêt cardio-respiratoire. Les secours n'ont pas réussi à la réanimer. 

L'homme est déjà connu de la justice pour des faits d'agressions violentes. Mais les enquêteurs jeudi soir en étaient encore au stade des soupçons. On devrait en savoir davantage ce vendredi matin à l'issue de la garde à vue.