Faits divers – Justice

Un homme en garde à vue après la disparition de Jean-Philippe Raynaud, un corps retrouvé dans son jardin

Par Olivier Lebrun, France Bleu Toulouse jeudi 22 décembre 2016 à 19:18

Jean-Philippe Raynaud, le toulousain disparu dans la nuit du 30 septembre au 1er Octobre 2016
Jean-Philippe Raynaud, le toulousain disparu dans la nuit du 30 septembre au 1er Octobre 2016 - @Police Nationale

Un corps a été retrouvé dans un jardin de Montastruc-La-Conseillère, il pourrait s’agir du jeune toulousain de 32 ans disparu depuis le 1er Octobre.

Près de trois mois après la mystérieuse disparition de Jean-Philippe Raynaud, ce Toulousain de 32 ans dont on avait perdu la trace dans la nuit du 1er octobre dernier, un corps a été retrouvé dans un jardin à Montastruc-La-Conseillère. Le propriétaire de la maison est en garde à vue, c'est lui qui a indiqué où se trouvait le corps, enterré dans son jardin. L'authentification du corps doit encore être confirmée.

Le corps retrouvé à deux mètres sous terre

C'est le propriétaire de la maison, un homme de 52 ans, qui s'est présenté de lui-même mercredi soir au commissariat de Toulouse, pour dire aux enquêteurs que Jean-Philippe Raynaud était mort chez lui, accidentellement. Le corps a ensuite été enterré dans son jardin.

Aussitôt, des perquisitions sont menées pour vérifier ses dires.

Après des recherches dans le froid, le corps est finalement retrouvé par les policiers, à deux mètres sous terre, près d'un arbre dans ce jardin de Montastruc-La-Conseillère. Il s'agit très probablement du corps de Jean-Philippe Raynaud, même si une autopsie doit maintenant le confirmer.

La garde à vue prolongée

Cet homme qui est venu spontanément se présenter au commissariat, les enquêteurs étaient déjà remontés jusqu'à lui après une minutieuse enquête. Dans la nuit du 1er octobre dernier, Jean-Philippe Raynaud vient de passer une soirée avec ses collègues de travail au restaurant Le Rowing sur l’île du Ramier à Toulouse, avant sa disparition. Son parcours s'arrête vers 4 heures et demi du matin, à un péage à l'Est de Toulouse, après analyses de ses relevés téléphoniques. C'est là que l'on est remonté jusqu'à cette maison de Montastruc-La- Conseillère.

A-t-il fait une mauvaise rencontre ? Est-il mort accidentellement, puis ensuite enterré ? L'audition du suspect se poursuit au commissariat de Toulouse. Sa garde à vue devait être prolongée de 24 heures.

Les proches de Jean-Philippe Raynaud avaient alerté la police début octobre, un signalement pour disparition inquiétante avait été émis. Le parquet avait ouvert une enquête pour recherche après disparition.

L'appel à témoin lancé après la disparition de Jean-Philippe Raynaud - Aucun(e)
L'appel à témoin lancé après la disparition de Jean-Philippe Raynaud - @Police Nationale