Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme gravement blessé après une chute au pic Carlit évacué par les secouristes du PGHM pendant sept heures

-
Par , France Bleu Roussillon

Les secouristes du PGHM ont été alertés ce dimanche dans l'après-midi par un homme qui avait chuté au pic Carlit. L'hélicoptère Dragon 66 ne pouvant pas y accéder à cause de la météo, la victime, gravement blessée, a été redescendue pendant sept heures jusqu'au barrage des Bouillouses.

Un homme d'une cinquantaine d'années a été gravement blessé après une chute au pic Carlit.
Un homme d'une cinquantaine d'années a été gravement blessé après une chute au pic Carlit. © Radio France - Sebastien Berriot

C'est une opération très périlleuse qui a duré près de sept heures. Vers 14h15, dimanche 23 mai, les gendarmes du Peloton de gendarmerie de haute montagne sont appelés pour un homme d'une cinquantaine d'années qui a fait une chute au pic Carlit, à 2 900 mètres d'altitude. La victime est gravement blessée, avec des blessures à caractère vital. C'est donc une course contre la montre qui s'engage. L'hélicoptère Dragon 66 tente de l'atteindre mais la météo est trop mauvaise. Huit secouristes du PGHM s'engagent donc dans la haute montagne pour le récupérer. Ils placent la victime sur un brancard à roue et entament la descente.

L'homme blessé restera conscient tout au long du sauvetage, et continuera de parler aux gendarmes. Le trajet va finalement durer près de sept heures, au lieu de deux heures en temps normal. Le groupe arrive au niveau du barrage des Bouillouses, à 2 000 mètres d'altitude, un peu avant 21 heures. La victime a finalement pu être prise en charge par l'hélicoptère Dragon 66 puis a été transportée à l'hôpital de Perpignan.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess