Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme gravement blessé dans une fusillade à Grenoble mercredi soir

jeudi 9 août 2018 à 5:21 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère et France Bleu

Un homme a été gravement blessé dans une fusillade à Grenoble mercredi soir, peu avant 21 heures, place des Géants dans le quartier de la Villeneuve.

Pour cette fusillade, les policiers ont bien évidemment sécuriser le travail des pompiers.
Pour cette fusillade, les policiers ont bien évidemment sécuriser le travail des pompiers. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Grenoble, France

Les pompiers de l'Isère ont reçu de nombreux appels ce mardi en début de soirée pour des coups de feu en rafale, place des géants dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble. Il est environ 20h45 et les pompiers sollicitent la Police nationale pour sécuriser leur intervention suite à cette fusillade.

Sur place, ils prennent en charge un homme de 30 ans. Au niveau des jambes, il a reçu quatre impacts de balle provenant a priori d'une arme de guerre. Il a également reçu des coups de crosse au niveau de la tête. Défavorablement connu des services de police, il a été transporté sous escorte policière au service de déchocage du CHU de Grenoble. La police fait savoir ce matin que son pronostic vital n'est pas engagé.

Le règlement de compte privilégié

Un deuxième blessé a été signalé aux pompiers mais à leur arrivée, ni eux, ni les policiers n'ont trouvé trace de cette éventuelle deuxième victime. L'enquête a été confiée à une équipe de la PJ de Grenoble, spécialisée dans la criminalité organisée. La thèse du règlement de compte est privilégiée. Ses agresseurs ont été vu prendre la fuite à bord d'un break noir.

Cette scène de violence intervient quelques heures après une marche blanche dans les rues de Grenoble organisée par les amis d'Adrien Pérez, jeune sans histoire, tué fin juillet à l'arme blanche à la sortie d'une boîte de nuit de Meylan. Temps de recueillement aussi pour dénoncer la violence dans l'agglomération grenobloise et en général.