Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme grièvement blessé, percuté par un taureau pendant l'abrivado des plages du Grau-du-Roi

samedi 2 mars 2019 à 14:39 Par Julie Munch, France Bleu Gard Lozère et France Bleu Hérault

Un homme de 63 ans a été grièvement blessé après avoir été percuté par un taureau lors de l'abrivado des plages du Grau-du-Roi (Gard). Il a été transporté en hélicoptère à l'hôpital de Nîmes.

Un homme de 63 ans a été gravement blessé pendant l'abrivado des plages du Grau du Roi
Un homme de 63 ans a été gravement blessé pendant l'abrivado des plages du Grau du Roi © Radio France - Julie Munch

Le Grau-du-Roi, France

Un grave accident s'est produit pendant le traditionnelle abrivado des plages du Grau-du-Roi ce samedi 2 mars. Un homme de 63 ans a été percuté par un taureau. Son pronostic vital n'est pas engagé, mais il a dû être évacué en hélicoptère vers le CHU de Nîmes car il souffre de traumatismes. Cet accident s'est produit en fin de spectacle. Selon le maire du Grau-du-Roi Robert Crauste, l'animal a fait demi-tour en fin de parcours.  "Certains diront que c'est une personne parmi 10.000, mais pour moi, c'est toujours un blessé de trop", déclare le maire du Grau-du-Roi. En début de matinée déjà, une femme se faisait percuter par un autre taureau. Heureusement elle n'est que légèrement blessée. 

Des milliers de spectateurs

La plage était noire de monde. Plusieurs milliers de spectateurs amoureux des traditions camarguaises étaient venus admirer la prestation. Certains s'étaient mis à l'abri sur les dunes ou derrière les barrières de sécurité. Mais un grand nombre restait sur la plage pour voir les chevaux le plus près possible.