Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme grièvement blessé par balle dans une cité à Marseille

mardi 11 septembre 2018 à 17:11 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu

Un homme âgé d'une trentaine d'année a été grièvement blessé par balle ce mardi après-midi à la cité Félix-Pyat à Marseille (3e arrondissement). Son pronostic vital est engagé.

La police judiciaire est en charge de l'enquête.
La police judiciaire est en charge de l'enquête. © Radio France -

Marseille, France

Un homme âgé d'une trentaine d'année a été grièvement blessé par balle ce mardi vers 15h40 à la cité Félix-Pyat à Marseille (3e). Le pronostic vital était engagé lors du transport de la victime vers l'hôpital. Un périmètre de sécurité a été dressé dans le quartier. La piste du règlement de compte est privilégiée. La police judiciaire est saisie de l'enquête. 

Six morts en six jours dans les Bouches-du-Rhône et le Var

Depuis une semaine, les fusillades se multiplient dans les Bouches-du-Rhône et le Var. Dimanche soir, deux jeunes dont un mineur de 14 ans ont été tués dans la cité Berthe à La Seyne-sur-Mer (Var) dans un probable règlement de comptes. Le même soir, un homme âgé d'une quarantaine d'années a été tué dans sa voiture d'une rafale de Kalachnikov dans les quartiers nord de Marseille. 

Vendredi soir, un homme de 29 ans a été abattu devant le commissariat de l'Estaque à Marseille (16e) alors qu'il fumait une chicha. Mardi 4 septembre, un homme a été tué dans une épicerie de nuit où il s'était réfugié pour échapper à son agresseur. Mais la piste du règlement de comptes dans le cadre du trafic de stupéfiant n'a pas été privilégiée. Enfin lundi 3 septembre, un homme âgé d'une trentaine d'années a été tué à l'arme automatique sur le parking de l'hôpital de Martigues alors qu'il se rendait à la maternité avec sa femme enceinte. 

17 morts dans des règlements de comptes depuis le début de l'année

Depuis le début de l'année, les règlements de comptes dans les Bouches-du-Rhône ont fait 17 victimes, contre 14 pour toute l'année 2017